Yémen: Un neveu de l'ex-Président Saleh quitte l'armée

Reuters

— 

Tarik Saleh, neveu de l'ancien président yéménite Ali Abdallah Saleh, a démissionné de son poste de commandant de la 3e Brigade de la Garde républicaine, une unité d'élite des forces armées, a annoncé jeudi l'envoyé spécial de l'Onu sur place, Jamal Benomar. Tarik Saleh, qui dirigeait auparavant la Garde présidentielle, n'assumera pas de nouvelles fonctions dans l'armée, précisent des sources au ministère de la Défense. Déployée autour de la capitale, Sanaa, la 3e Brigade de la Garde républicaine est l'une des mieux équipées des pays.

Le départ de Tarik Saleh est un succès pour le nouveau président, Abd Rabbu Mansour Hadi, qui s'efforce d'écarter les proches de son prédécesseur des sièges du pouvoir et de restructurer l'armée dans un pays fragilisé par plus d'un an de contestation politique et menacé par l'importance croissante d'Al-Qaida dans la Péninsule arabique (AQPA).

Ahmed Saleh, fils du président déchu, et un autre de ses neveux, Yahya, occupent toujours des postes importants de la hiérarchie militaire.