L'UE sanctionne les putschistes de Guinée-Bissau

Reuters

— 

L'Union européenne a imposé ce jeudi des sanctions à la junte au pouvoir en Guinée-Bissau depuis le coup d'Etat du 12 avril. Le Conseil européen a sanctionné six individus accusés de menacer la paix, la sécurité et la stabilité du pays.

Ces derniers sont interdits de voyage dans l'UE et leurs avoirs sont gelés. Dans un communiqué, l'UE précise que la liste des personnes visées sera rendue publique vendredi. «Ces mesures visent les dirigeants du récent coup d'Etat en Guinée-Bissau», a déclaré la porte-parole de la diplomatie européenne, Catherine Ashton.

«L'UE condamne fermement (le coup de force) et exige le rétablissement immédiat de l'ordre constitutionnel.» La Guinée-Bissau est déjà sous le coup de sanctions imposées par la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest, qui menace de recourir à la force pour chasser les putschistes du pouvoir.