Libye: Levée de l'interdiction des partis religieux

Reuters

— 

Les autorités libyennes ont renoncé à interdire l'homologation des partis politiques fondés sur des critères religieux, tribaux ou ethniques, à quelques semaines des élections de juin. 

Des membres de la commission judiciaire du Conseil national de transition (CNT) au pouvoir ont donné lecture mercredi d'une version amendée de la loi sur la formation des mouvements politiques qui ne fait pas mention de cette interdiction, annoncée la semaine dernière au grand dam des partis islamistes.

Les législatives de juin, premier scrutin de l'après Kadhafi, permettront la formation d'une assemblée constituante. Quatre-vingts des 200 sièges de l'Assemblée sont réservés aux représentants de partis politiques et les autres iront à des candidats sans étiquette.