Des cas de fièvre aphteuse décelés dans la bande de Gaza

Reuters

— 

L'épidémie de fièvre aphteuse qui a touché l'Egypte et la Libye en février, a atteint la bande de Gaza et menace de se propager dans la région, a mis en garde ce mercredi l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).

La fièvre aphteuse, une maladie hautement infectieuse et parfois fatale, affecte les animaux à sabots fendus mais ne constitue pas de risque direct pour la santé de l'homme. Selon la FAO, des cas ont été détectés le 19 avril à Rafah, une ville située à la frontière entre l'enclave de Gaza et l'Egypte.

40.000 doses de vaccin

«Les maladies ne respectent certes pas les frontières internationales, et si le virus SAT2 pénètre plus profondément au Moyen-Orient, il pourrait se disséminer dans de vastes zones, menaçant les pays du Golfe, et même l'Europe du Sud et de l'Est, voire au-delà», indique Juan Lubroth, vétérinaire en chef et chef du Service de santé animale de la FAO, dans un communiqué.

Environ 40.000 doses de vaccin vont être distribuées dans la bande de Gaza et des négociations sont en cours avec les producteurs de vaccins afin de mobiliser une quantité suffisante de doses en cas de propagation de la maladie, précise la FAO.