Stephen King veut payer plus d’impôts

A.G.

— 

L’écrivain américain, maître de l’horreur, a publié un article sur le Daily Beast, intitulé «Taxez-moi, merde!» Un texte dans lequel il reproche aux plus fortunés et aux politiques d’entretenir les inégalités. Stephen King a ainsi indiqué que les riches Américains n’étaient imposés qu’à hauteur de 28%, ce qui est proportionnellement moins que ce que paye la classe moyenne.

«La plupart [de ces riches Américains] préfèreraient tremper leur pénis dans de l’essence à briquet, craquer une allumette et danser autour en chantant ‘Disco inferno’ plutôt que de payer un centime de plus à l’Oncle Sucre», a écrit l’icône de la littérature, bien placé pour critiquer les riches Américains, puisqu’il fait partie de cette catégorie de la population, a-t-il jugé bon de rappeler. «Ce n’est pas juste de demander à la classe moyenne d’assumer une part disproportionnée du fardeau fiscal», a-t-il poursuivi.

Stephen King emboîte ainsi le pas à Warren Buffet. En août dernier, le milliardaire avait publié une tribune dans le New York Times, dans laquelle il appelait les parlementaires à augmenter les impôts des Américains dont les revenus annuels dépassaient le million de dollars.