Chine: Un diplomate américain à Pékin pour parler de Chen Guangcheng

Reuters

— 

Un diplomate américain de haut rang a été envoyé à Pékin trois jours avant un important sommet sino-américain pour tenter de trouver une solution à l'affaire Chen Guangcheng, cet avocat dissident qui aurait trouvé refuge à l'ambassade américaine, a rapporté lundi une source bien informée.

L' «avocat aux pieds nus» Chen Guangcheng, 40 ans, qui s'était fait connaître par sa lutte contre les avortements forcés pratiqués dans sa région du Shandong (est), s'est évadé le 21 avril de son domicile où il était assigné à résidence depuis dix-neuf mois.

Exil ou autorisation de mener une vie libre

Kurt Campbell, sous-secrétaire d'Etat pour l'Asie de l'Est et le Pacifique, s'est rendu à Pékin dans l'espoir de trouver une solution diplomatique à cette affaire qui complique les relations entre les deux pays, rapporte une source proche du dossier. Selon des responsables américains, deux solutions sont envisageables: l'exil de Chen, dont il a dit lui-même qu'il ne voulait pas, ou l'autorisation de mener une vie libre en Chine.

«Je pense que Kurt est là pour négocier l'une des deux solutions les plus acceptables, son asile ou son affranchissement par de hauts responsables chinois afin qu'il puisse retourner chez lui dans le Shandong et vivre sans être maltraité», a déclaré la source, qui a précisé qu'il ne s'agissait que d'une déduction de sa part. «Je ne pense pas que l'une ou l'autre de ces solutions soit facile à négocier», a-t-il ajouté.