Algérie: Deux policiers tués, deux autres blessés en Kabylie

© 2012 AFP

— 

Deux policiers ont été tués et deux grièvement blessés alors qu'ils circulaient en voiture lundi à la mi-journée dans la commune de Mekla, en Kabylie, à l'est d'Alger, a-t-on appris de source sécuritaire.
Deux policiers ont été tués et deux grièvement blessés alors qu'ils circulaient en voiture lundi à la mi-journée dans la commune de Mekla, en Kabylie, à l'est d'Alger, a-t-on appris de source sécuritaire. — Fayez Nureldine afp.com

Deux policiers ont été tués et deux grièvement blessés alors qu'ils circulaient en voiture ce lundi à la mi-journée dans la commune de Mekla, en Kabylie, à l'est d'Alger, a-t-on appris de source sécuritaire.

«Les policiers circulaient à bord d'un 4X4 en patrouille à la sortie de la ville quand un autre véhicule de marque Volkswagen s'est rapproché d'eux. Leurs occupants ont tiré sur eux avec des Kalachnikov, sans leur laisser de chance de riposter. Deux sont morts et deux sont grièvement blessés», a déclaré cette source sécuritaire à un correspondant sur place. Les assaillants, au nombre de quatre ou cinq, ont réussi à prendre la fuite.

Groupes armés islamistes

Les victimes ont été transférées vers le centre de santé de Mekla, une petite ville de plus de 20.000 habitants située à 25 km de Tizi Ouzou, la capitale de la Kabylie, selon la même source.

Le dernier attentat d'envergure dans la région s'est produit le 10 avril. Une bombe enfouie sur un sentier menant vers un maquis de Mizrana, à 40 km au nord de Tizi Ouzou, a explosé lors d'une opération de ratissage, tuant un militaire et en blessant un autre.

La région de Kabylie, et d'autres régions situées à l'est d'Alger, abritent des maquis où sont réfugiés des groupes armés islamistes qui sont traqués par les forces de sécurité.