L'Arabie a accepté la famille Ben Laden pour «raisons humanitaires»

Reuters

— 

L'Arabie saoudite a accepté d'accueillir sur son territoire la famille d'Oussama ben Laden pour des raisons humanitaires, ont rapporté samedi les médias saoudiens, un an pratiquement après le raid de commandos américains au Pakistan au cours duquel le chef d'Al-Qaida avait été abattu.

Le Pakistan a expulsé cette semaine la famille Ben Laden après plusieurs mois de spéculations sur le sort des veuves et des enfants, qui avaient été placés en détention par les forces de sécurité à la suite du raid américain du 2 mai 2011. «L'Arabie saoudite a traité cette question comme une affaire humanitaire, juridique et administrative», a déclaré un responsable saoudien, cité par l'agence de presse saoudienne SPA.

Selon ce responsable, la famille Ben Laden est arrivée jeudi dans le royaume saoudien. SPA ne précise pas combien de membres de la famille sont arrivés à Djeddah, mais des informations antérieures laissaient penser que trois veuves, sept enfants et sept petits-enfants avaient été expulsés du Pakistan.