Des chefs islamistes à Gaza encouragent l'enlèvement d'Israéliens

Reuters
— 

Des dirigeants islamistes installés dans la bande de Gaza ont encouragé ce vendredi leurs militants à enlever des Israéliens pour s'en servir comme monnaie d'échange contre les Palestiniens emprisonnés en Israël.

Des milliers de Palestiniens se sont rassemblés à Gaza pour soutenir la grève de la faim de 2.000 prisonniers qui, selon plusieurs organisations de défenses des droits de l'Homme, protestent contre leurs conditions de détention.

Un millier de Palestiniens relâchés

«Nous devrions lutter pour attraper des prisonniers (israéliens), afin d'assurer la libération de nos prisonniers», a déclaré devant eux Khaled al Batch, un responsable de l'organisation du Djihad islamique.

Israël a relâché l'an dernier un millier de Palestiniens en échange de la libération de Gilad Shalit, un soldat franco-israélien capturé en 2006, et détenu pendant cinq ans par les islamistes du Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza.