Turquie: Le dirigeant d'un conglomérat lié à l'armée turque incarcéré

Reuters
— 

La justice turque a ordonné le  placement en détention du dirigeant d'un conglomérat lié à l'armée,  arrêté mercredi, en l'attente de son procès pour son rôle dans le  renversement du premier gouvernement islamiste modéré du pays, en 1997.

Un tribunal d'Ankara a ordonné que le général en retraite Yildirim  Turker et huit autres officiers d'active ou en retraite soient  incarcérés, ce qui porte à 35 le nombre de personnes sous les verrous  pour leur rôle dans les événements de 1997, depuis que le parquet a  ouvert son enquête ce mois-ci.

«Coup d'Etat  post-moderne»

Selon la presse turque, Yildirim Turker, qui a été incarcéré à la  prison Sincan d'Ankara, occupa la fonction de chef du personnel au sein  de l'état-major des forces armées et appartenait à un groupe d'officiers  supérieurs, le «Groupe d'études occidentales», soupçonné d'être à  l'origine des menées qui ont fait tomber en 1997 le Premier ministre  d'alors, Necmettin Erbakan.

Ces événements sont fréquemment qualifiés de «coup d'Etat  post-moderne», car les généraux ont exercé alors des pressions en  coulisse plutôt que d'employer ouvertement la force comme cela avait été  le cas lors des trois putches antérieurs, dont le plus récent remonte à  1980.