«Kony 2012»: Le jour de la mobilisation est arrivé

MONDE L'ONG «Invisible Children», qui milite pour l'arrestation du rebelle ougandais, invite les citoyens du monde entier à participer à son opération «Cover the Night»...

Nicolas Bégasse

— 

Capture d'écran de la vidéo d'«Invisible Children» consacrée à l'opération «Cover the Night», mise en ligne le 5 avril 2012.
Capture d'écran de la vidéo d'«Invisible Children» consacrée à l'opération «Cover the Night», mise en ligne le 5 avril 2012. — 20MINUTES.FR

Le rendez-vous était pris dès le 20 février, quand la vidéo «Kony 2012» a été mise en ligne pour la première fois. Dans cette vidéo, très virale à partir de son upload sur Youtube le 5 mars dernier et visionnée des dizaines de millions de fois, l’ONG «Invisible Children» dénonce les crimes du rebelle ougandais Joseph Kony et milite pour son arrestation.

>> La vidéo Kony 2012 résumé en 4 minutes est ici

La vidéo se conclue sur un appel à la mobilisation, avec l’opération «Cover the Night», fixée à ce vendredi 20 avril. Ce défi, mondial, est simple: rendre Kony célèbre, pour que les méfaits qui lui sont reprochés soient connus du plus grand nombre. Pour ce faire, «Invisible Chrildren» invite à coller des affiches, installer des panneaux, tagger des murs pour montrer, à chaque fois, le visage de Kony.

Mobilisation: mode d’emploi

Une page spéciale a été créée, proposant des instructions dans plusieurs langues et différents modèles d’affiches, du poster à la pancarte de jardin en passant par le panonceau à accrocher aux poignées de porte. Mais les organisateurs du «Cover the Night» en appellent aussi à la créativité: affiches géantes recouvrant une façade d’immeuble, actions caritatives et autres idées novatrices sont encouragées -pourvu qu’elles restent dans le cadre de la loi.

L’objectif affiché: qu’un maximum de villes se réveillent samedi matin, recouvertes du plus grand nombre possible de portraits de Kony et de slogans «Kony 2012».

Un appel en France aussi

Pour la France, une page Facebook a été créée pour centraliser les informations et mobiliser les personnes intéressées. La page donne notamment rendez-vous ce vendredi à 21h place des Droits de l’Homme au Trocadéro, face à la Tour Eiffel. Mais les autres villes de France sont aussi encouragées à participer.

La mobilisation numérique, couronnée de succès (au moins dans un premier temps), saura-t-elle faire place à une mobilisation physique? Pour répondre à cette question, il suffira de guetter, ce samedi, dans les rues, le visage de Kony et les slogans appelant à son arrestation.

>> Vous participez à l’opération ou vous avez repéré le visage de Kony ou un slogan près de chez vous ? Envoyez-vos photos et témoignages à reporter-mobile@20minutes.fr