Chine: La peine de mort d'une millionnaire commuée en prison à vie

Avec Reuters

— 

La Cour suprême chinoise a commué ce vendredi en prison en vie la peine capitale infligée à une entrepreneuse condamnée en 2009 pour une vaste escroquerie aux investissements.

Wu Ying, 31 ans, qui fut l'une des femmes les plus riches du pays, a été reconnue coupable d'avoir détourné 380 millions de yuans (46 millions d'euros) en promettant des retours sur investissement mirobolants. Elle a utilisé les fonds qui lui ont été confiés pour acquérir des biens fonciers s'appréciant rapidement et des produits de luxe qu'elle escomptait revendre en faisant un profit.

Son cas a mobilisé la communauté des internautes chinois et les entrepreneurs récemment enrichis, qui redoutaient qu'elle ne serve de prétexte aux autorités de Pékin pour limiter l'ouverture économique. Conformément à la jurisprudence chinoise, la Cour suprême a converti la peine de prison couplée à une condamnation à mort en simple perpétuité, tout en jugeant que Wu Ying a «sérieusement porté atteinte au bon fonctionnement financier national».