Libération d'une touriste italienne enlevée en Algérie

Reuters

— 

Une touriste italienne enlevée il y a plus de 14 mois en Algérie par des rebelles affiliés à Al Qaïda a été libérée, a annoncé ce mardi le ministère des Affaires étrangères à Rome.

Maria Sandra Mariani avait été enlevée le 2 février 2011 dans le sud-est de l'Algérie.

L'otage libérée se trouvait mardi à Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso, et devait prendre un avion pour l'Italie dans la soirée.

Peu de détails

Maria Sandra Mariani a été recueillie par les forces burkinabé sur les lieux de sa libération, selon une source proche de la présidence du Burkina Faso.

La source n'a donné de détails ni sur l'endroit de sa libération, ni sur le rôle joué par le Burkina Faso, dont la frontière nord jouxte des zones désertiques du Mali, où des combattants d'Al Qaïda ont l'habitude de retenir leurs otages.