Corée du Nord: Pyongyang renie le moratoire sur ses essais nucléaires

Avec Reuters

— 

La Corée du Nord ne se sent plus liée par le moratoire sur ses essais nucléaires conclu en février avec les Etats-Unis, rapporte l'agence officielle nord-coréenne KCNA ce mardi citant un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

La Corée du Nord se considère comme «déliée» de l'accord conclu avec les Etats-Unis dans la mesure où ces derniers ont entrepris des actions hostiles contre Pyongyang, ajoute KCNA. Il s'agit de la première réponse apportée par le régime nord-coréen à la condamnation de l'Onu intervenue la veille. Le Conseil de sécurité de l'Onu a adopté lundi une déclaration qui «condamne fermement» la Corée du Nord pour avoir effectué le 13 avril un tir de fusée manqué.

Satellite ou missile?

Selon la version officielle nord-coréenne, il s'agissait de mettre en orbite un satellite météorologique géostationnaire, mais la Corée du Sud et son allié américain y voyaient plutôt un tir expérimental déguisé de missile balistique. Les Etats-Unis avaient suspendu leur projet d'aide alimentaire à la Corée du Nord après la décision de Pyongyang de procéder à un nouveau tir d'un missile à longue portée.

La Corée du Nord avait accepté le 29 février un moratoire sur ses essais nucléaires, de missiles à longue portée, l'enrichissement d'uranium dans son usine de Yongbyon et avait autorisé la venue d'inspecteurs de l'AIEA.