Moscou dénonce des ingérences extérieures en Syrie

Reuters

— 

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a dénoncé ce mardi des ingérences extérieures en Syrie, qui sapent selon lui les efforts en vue d'un règlement pacifique de la crise en aidant l'opposition.

Intervenant à la télévision, le chef de la diplomatie a accusé des forces extérieures, qu'il n'a pas nommées, de «livrer des armes à l'opposition syrienne et d'encourager l'activité des rebelles qui continuent d'attaquer quotidiennement à la fois des installations gouvernementales et (...) civiles».

A pied d'oeuvre depuis lundi en Syrie, un premier groupe de six bérets bleus de l'Onu a fait part de sa détermination à sauvegarder le cessez-le-feu négocié par l'émissaire Kofi Annan, malgré la poursuite d'affrontements meurtriers dans le centre et le nord du pays.