Le pilote de l’avion était mal réveillé: Seize passagers blessés

M.Gr.

— 

Le «jet lag» n’épargne personne. Un copilote d’Air Canada en a fait les frais, lors d’un vol Toronto-Zurich en 2011, pour lequel le Bureau de la sécurité des transports du Canada vient de rendre un rapport. Seize personnes avaient en effet été blessées, suite à une secousse occasionnée par le copilote. Ce dernier aurait été victime, selon le rapport, «de l’inertie du sommeil», ce qui pouvait expliquer sa «désorientation», rapporte Europe 1 ce mardi.

Plongée de 120 mètres

Le copilote venait tout juste de se réveiller d'un repos, en vol, alors que l'appareil se trouvait sur pilotage automatique. L’homme, qui a d’abord pris la planète Vénus pour un autre avion, a ensuite pensé qu'un engin de l'armée américaine, «visible à l'œil nu», était en train de plonger vers lui.

C’est alors que, pris de panique, le copilote avait fait brusquement plonger son appareil de 120 mètres, faisant seize blessés, avant que le commandant de bord ne reprenne rapidement le contrôle de la situation. L’incident, heureusement sans trop de gravité a relancé la question de la fatigue des pilotes sur ces vols Ouest-Est particulièrement éprouvants.