Hillary Clinton considère un maintien des sanctions contre l'Iran

Reuters

— 

Les Etats-Unis entendent maintenir leurs sanctions contre l'Iran en attendant la prochaine réunion consacrée au programme nucléaire de la République islamique, a indiqué la secrétaire d'Etat américaine, lundi.

Le ministre iranien des Affaires étrangères a précisé dans la journée que son pays était prêt à résoudre tous les différends concernant cette question si les puissances occidentales levaient les sanctions pensant contre son pays. Ali Akbar Salehi n'a pas précisé si cette levée devait avoir lieu avant que l'Iran rassure les Occidentaux à propos de son programme nucléaire.

Maintenir les sanctions en place

Hillary Clinton s'est montrée beaucoup plus claire. «Je crois aux vertus de l'action mais je pense que dans le cas présent le poids de l'action incombe aux Iraniens afin qu'ils démontrent leur sérieux», a dit Hillary Clinton. «Et je crois que nous allons maintenir les sanctions en place le temps qu'ils (les Iraniens) réfléchissent à ce qu'ils peuvent amener à la table des négociations à Bagdad et nous agirons en conséquence», a-t-elle dit.

Après 15 mois d'impasse, le dialogue entre Téhéran et le groupe P5+1 a été renoué le week-end dernier à Istanbul et les parties en présence ont convenu de se retrouver le 23 mai à Bagdad. Les négociateurs ont exprimé leur satisfaction après cette reprise du dialogue.