Détroit d'Ormuz: Les Emirats arabes unis appellent l'Iran à négocier

Avec Reuters

— 

Les Emirats arabes unis ont appelé ce lundi l'Iran à accepter des négociations ou un arbitrage international pour mettre fin à un conflit de souveraineté sur trois îles du détroit d'Ormuz.

La visite du président iranien Mahmoud Ahmadinejad sur l'île d'Abou Moussa a provoqué une mini-crise diplomatique entre les deux pays la semaine dernière, les Emirats ayant aussitôt rappelé leur ambassadeur à Téhéran pour consultations. L'Arabie saoudite a aussi fait part de ses critique envers ce que Téhéran a qualifié de simple «incompréhension».

«Cette situation ne peut pas durer éternellement»

Les Iraniens contrôlent cette île et deux autres îlots situés dans une région stratégique et riche en pétrole depuis 1971, peu avant que les EAU obtiennent l'indépendance de la Grande-Bretagne. «Cette situation ne peut pas durer éternellement», a estimé le ministre émirati des Affaires étrangères au cours d'une conférence de presse à Abou Dabi.

«Il nous faut un calendrier clair, une date butoir pour les négociations et si elles n'aboutissent pas, on se tournera vers la Cour de justice internationale ou vers un arbitrage international», a détaillé cheikh Abdallah bin Zayed al Nahayan.