Anders Behring Breivik à l'arrivée de son procès à Oslo, le 16 avril 2012.
Anders Behring Breivik à l'arrivée de son procès à Oslo, le 16 avril 2012. — REUTERS/Fabrizio Bensch

NORVÈGE

Tuerie d'Oslo: Anders Breivik plaide non coupable à l'ouverture de son procès

nders Behring Breivik affirme avoir agi en état de légitime défense...

Anders Behring Breivik, jugé à partir de ce lundi pour la mort de 77 personnes, le 22 août 2011, a plaidé non coupable lors de l'ouverture de son procè, affirmant avoir agi en état de légitime défense.

Libéré de ses menottes, le meurtrier a d'abord adressé un salut bras tendu, poing serré qui, explique-t-il dans son manifeste, représente «la force, l'honneur et le défi aux tyrans marxistes en Europe», détaille @rmabarz sur le fil info de France Tv info.

Âgé de 33 ans, l'extrémiste de droite, militant islamophobe, se définit comme un «templier» luttant contre les périls du «multiculturalisme», entend rejeter sa culpabilité au cours des audiences qu'il espère utiliser comme tribune pour la défense de ses idées. «Je ne reconnais pas les tribunaux norvégiens. Vous avez reçu votre mandat de partis politiques qui soutiennent le multiculturalisme», a-t-il déclaré. «Je ne reconnais pas l'autorité de cette cour.»

Se préparer au témoignage cru de son client

Geir Lippestad, son avocat, a conseillé à ses compatriotes de se préparer au témoignage cru de son client devant la cour. «Non seulement il s'expliquera, mais il dira aussi qu'il regrette de ne pas être allé plus loin», a-t-il dit la semaine passée, alors qu'une contre-expertise psychiatrique a conclu à la responsabilité pénale de l'auteur du carnage.

Une précédente expertise avait abouti à des conclusions diamétralement opposées. Il appartiendra à un panel de cinq juges de trancher cette question au cours du procès prévu pour durer dix semaines environ.

S'il est jugé coupable, Anders Behring Breivik encourra une peine maximale de 21 ans. Le droit norvégien permet en outre de prolonger sans limitations une peine si un risque de récidive est avéré.

Si les juges estiment à l'inverse qu'il est pénalement irresponsable, il sera probablement interné dans un asile psychiatrique fermé pour une période indéterminée.