Russie: Des milliers de manifestants samedi contre le système politique

Avec Reuters

— 

Plus de 2.000 Russes ont manifesté samedi contre le système politique à Astrakhan, dans le sud du pays, accusant le régime d'avoir commis des fraudes électorales.

Le candidat de Russie juste, Oleg Cheïn, a estimé que la dernière élection municipale organisée le 6 mai dernier, le même jour que la présidentielle, avait été truquée au profit du candidat de Russie unie, le parti de Vladimir Poutine. En signe de protestation, il poursuit depuis 29 jours une grève de la faim.

Le candidat malheureux en grève de la faim

«Aujourd'hui Astrakhan a unifié les coeurs de tous ceux qui veulent vivre librement, qui ne veulent pas devenir des esclaves et veulent avoir une vie digne dans ce grand pays qu'est la Russie», a déclaré Cheïn, le visage émacié, à une foule de sympathisants, qui portaient des rubans blancs, symboles de la contestation.

Le candidat malheureux a promis de poursuivre sa grève de la faim, au moins jusqu'au 17 avril, rapporte l'agence russe Interfax. La police a arrêté trois manifestants qui auraient essayé d'utiliser des gaz lacrymogènes pour forcer un cordon de la police, apprend-on de même source.

Une contre-manifestation, organisée pour soutenir le candidat victorieux Mikhail Stoliarov, a attiré 5.000 personnes dans une autre partie d'Astrakhan, a indiqué la police. A Moscou, sur la place Pouchkine, des centaines de manifestants se sont réunis pour soutenir le gréviste de la faim. Le prochain grand défilé prévu contre le pouvoir est prévu le 6 mai prochain dans la capitale russe.