Espagne: Les régions de droite expriment leur soutien à la politique d'austérité

Reuters

— 

Les régions espagnoles contrôlées par le Parti populaire au pouvoir ont affiché samedi leur soutien à la politique d'austérité du président du gouvernement Mariano Rajoy, dans l'espoir d'envoyer un signal rassurant aux investisseurs.

Onze des dix-sept régions espagnoles, qui jouissent d'une forte autonomie, gèrent elles-mêmes leurs dépenses de santé et d'éducation et sont criblées de plusieurs milliards d'euros de dettes, sont dirigées par le parti de centre-droit.

Lors d'une réunion présidée par Mariano Rajoy, leurs dirigeants se sont tous engagés à respecter l'objectif de réduction du déficit fixé par Madrid dans la loi de finances 2012. Le gouvernement compte ramener le déficit des régions à 1,5% du produit intérieur brut cette année, contre 2,9% en 2011, ce qui veut dire qu'il leur faudra trouver 15 milliards d'euros. L'objectif global de Madrid est de ramener le déficit global de 8,5% du PIB en 2011 à 5,3% en 2012.