Corée du Nord: Une marée humaine pour applaudir Kim Jong-un à Pyongyang

© 2011 AFP

— 

Le numéro un nord-coréen Kim Jong-Un a été longuement acclamé vendredi par des dizaines de milliers de personnes réunies à Pyongyang pour l'inauguration des statues de son père et de son grand-père, quelques heures seulement après l'échec du lancement de la fusée Unha-3.

Aux cris de «Manse» («Longue vie»), la marée humaine a salué à une dizaine de reprises le jeune dirigeant, âgé de moins de 30 ans, qui a été nommé mercredi aux plus hautes fonctions du Parti du Travail de Corée et de l'armée et assume depuis vendredi la présidence de la puissante Commission de Défense Nationale.

La foule qui s'étirait à perte de vue, de la colline Mansu (Mansudae en coréen) au centre de Pyongyang, jusqu'à la rivière Taedong, en contrebas, était déjà en position plusieurs heures avant le début de la cérémonie, peu après 18h (9h GMT). Kim Jong-Un, vêtu d'un costume noir à col officier, est arrivé, d'une démarche sûre, à la tête d'une délégation de 32 hauts responsables du Parti, de l'armée et de l'Etat, sous les applaudissements nourris.

Alors que le soleil disparaissait derrière le Musée de la Lutte révolutionnaire, un orchestre militaire a entonné l'hymne national, puis les deux statues de bronze doré ont été dévoilées, saluées par un feu d'artifice et des lâchers de ballons.