Le Soudan annonce une contre-attaque pour reprendre la zone de Heglig

© 2012 AFP

— 

L'armée soudanaise a annoncé vendredi qu'elle menait une contre-attaque pour reprendre la zone pétrolière contestée de Heglig, occupée par les troupes sud-soudanaises, malgré les appels internationaux à la retenue.
L'armée soudanaise a annoncé vendredi qu'elle menait une contre-attaque pour reprendre la zone pétrolière contestée de Heglig, occupée par les troupes sud-soudanaises, malgré les appels internationaux à la retenue. — Adriane Ohanesian afp.com

L'armée soudanaise a annoncé ce vendredi qu'elle menait une contre-attaque pour reprendre la zone pétrolière contestée de Heglig, occupée depuis mardi par les troupes sud-soudanaises. «En ce moment, nous avançons en direction de la ville de Heglig», à la frontière, et nous sommes «tout près», a annoncé le porte-parole de l'armée, Sawarmi Khaled Saad, dans un communiqué.

«La situation à Heglig sera terminée dans les prochaines heures», a ajouté Sawarmi Khaled Saad à des journalistes, assurant que le Soudan du Sud avait prévu de prendre le contrôle de tout le Kordofan-Sud, la région où se trouve Heglig, mais que ce plan avait échoué. Jeudi soir, les grandes puissances mondiales ont appelé les deux pays à la retenue après plusieurs jours de combats à la frontière, après la prise de contrôle de Heglig par les troupes sud-soudanaises et des raids aériens de l'armée soudanaise au sud de la frontière.

Le président sud-soudanais Salva Kiir et son homologue soudanais Omar el-Béchir se sont mutuellement accusés de chercher la guerre, poussant le Conseil de sécurité de l'ONU à appeler à un arrêt immédiat des violences.