L'Iran va faire de nouvelles propositions sur le nucléaire

— 

L'Iran fera de nouvelles propositions lors des pourparlers qui se tiendront samedi à Istanbul sur son programme nucléaire, rapporte ce mercredi la chaîne de télévision d'Etat Press TV. Elle ne précise pas si Téhéran accédera aux voeux des grandes puissances sur son programme d'enrichissement d'uranium.

Les Etats-Unis attendent notamment des autorités de Téhéran qu'elles cessent leur programme d'enrichissement de l'uranium à un niveau de 20% et ferment la centrale souterraine de Fordow, construite sous une montagne proche de la ville sainte de Qom.

«Les représentants iraniens présenteront de nouvelles initiatives lors des négociations et nous espérons que le P5+1 (les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'Onu et l'Allemagne) auront également une approche constructive», a déclaré le secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale, Saeed Jalili, selon la chaîne anglophone Press TV.

Améliorer son indépendance énergétique

Le négociateur iranien a ajouté qu'il était «prêt à organiser des pourparlers progressistes et efficaces» mais que «le langage de la menace et de la pression n'avait jamais porté ses fruits contre la nation iranienne».

Washington et les Européens espèrent trouver un accord avec la République islamique sur cette question de son programme nucléaire qu'ils soupçonnent être mené à des fins militaires. L'Iran affirme que son travail sur l'atome ne vise pas à se doter du feu nucléaire mais à améliorer son indépendance énergétique et à produire des isotopes à des fins médicales.