Le successeur de Zarqaoui en Irak désigné par Al-Qaida

©2006 20 minutes

— 

A peine mort, déjà remplacé. La branche irakienne d'Al-Qaida a nommé, hier, un successeur à son chef Abou Moussab al-Zarqaoui, tué le 7 juin, lors d'un raid aérien américain. Dans un communiqué mis en ligne sur son site habituel, le réseau terroriste irakien a annoncé que « le Conseil consultatif » de l'organisation a « désigné cheikh Abou Hamza al-Mouhajer » à sa tête. Sa nationalité n'a pas été précisée et il n'est pas connu des spécialistes du réseau. Toutefois, son nom, Mouhajer, « émigrant » en arabe, est souvent attribué à un étranger, signe qu'il s'agirait d'un non-Irakien.

Cette nomination a coïncidé avec les résultats de l'autopsie de Zarqaoui. Selon l'armée américaine, il est mort des suites de blessures aux poumons provoquées par les ondes de choc des deux bombes de 250 kg lancées sur son repaire près de Baqouba, au nord de Bagdad. Par ailleurs, George Bush a convoqué hier son conseil de guerre, avant un sommet prévu aujourd'hui avec le cabinet irakien. Au menu de cette rencontre, la réduction des troupes étrangères en Irak.