Libye: Une enquête ouverte sur les liens entre Kadhafi et les compagnies pétrolières étrangères

Reuters

— 

Les autorités libyennes ont ouvert cette semaine une enquête sur les relations qu'entretenaient certaines compagnies pétrolières étrangères avec le gouvernement de Mouammar Kadhafi, a annoncé un enquêteur lundi.

Salem Qanan, qui siège à la Commission pétrolière du Conseil national de transition (CNT), a précisé que le gouvernement a demandé des documents à la Compagnie nationale libyenne du pétrole (NOC) qui gère les contrats entre les sociétés privées et l'Etat. «Il existe des soupçons concernant certains contrats conclus entre la NOC et des compagnies étrangères qui semblent avoir été influencés par Saïf al Islam Kadhafi (l'un des fils de l'ancien dirigeant)», a dit Qanan à Reuters.

Saïf al Islam se trouve actuellement en détention en Libye et est recherché par la Cour pénale internationale (CPI) pour être jugé, une demande contestée par la justice libyenne. Les principales compagnies pétrolières internationales ont participé à l'exploitation des richesses du sous-sol libyen pendant les quatre décennies du règne de Mouammar Kadhafi.