La France juge «nulle et non avenue» l'indépendance du nord du Mali

Avec Reuters

— 

La France juge «nulle et non avenue» la proclamation, vendredi, par les rebelles touaregs du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA) de l'indépendance du territoire qu'ils occupent dans le nord du Mali.

«La France, avec la communauté internationale, est attachée à et défend l'unité et l'intégralité territoriales du Mali», a déclaré Bernard Valero, porte-parole du ministère des Affaires étrangères, lors d'un point de presse. «Nous considérons que la déclaration unilatérale d'indépendance de l'Azawad par le MNLA est nulle et non avenue», a-t-il ajouté.

Le ministre de la Défense, Gérard Longuet, avait déclaré auparavant qu'«une déclaration unilatérale d'indépendance non reconnue par les Etats africains n'aurait pas de sens» pour la France, ancienne puissance coloniale au Mali.