Syrie: Pas optimiste, Juppé estime qu'Assad «nous trompe»

Reuters

— 

Le ministre français des Affaires étrangères, Alain Juppé, s'est déclaré ce jeudi pessimiste sur la réussite du plan de Kofi Annan pour la Syrie, jugeant que le président Bachar al-Assad trompait la communauté internationale.

«Est-ce qu'on peut être optimiste ou pas? Moi, je ne le suis pas parce que je pense que Bachar al-Assad nous trompe. Il feint d'accepter le plan de Kofi Annan en six points et en même temps il continue à utiliser la force», a-t-il dit à des journalistes.

L'émissaire des Nations unies et de la Ligue arabe a demandé lundi au Conseil de sécurité des Nations unies de fixer le 10 avril comme date butoir pour la mise en oeuvre partielle de son plan de paix pour mettre fin au bain de sang en Syrie.