Katrina: De lourdes peines de prison pour d'anciens policiers

Reuters

— 

Quatre anciens policiers de la Nouvelle-Orléans, reconnus coupables d'avoir tiré sur des personnes sans armes quelques jours après le passage de l'ouragan Katrina en 2005, ont été condamnés mercredi à de lourdes peines de prison. Ces quatre hommes ont écopé de peines allant de 38 à 65 ans de réclusion. Un cinquième agent de police, qui n'avait pas pris part aux crimes mais avait permis qu'ils soient cachés à la justice pendant quatre ans, a été quant à lui condamné à une peine de six ans.

L'affaire impliquant ces policiers de la Nouvelle-Orléans est, selon un magistrat américain, Thomas Perez, «la plus importante affaire de comportement illicite chez des policiers depuis le passage à tabac de (l'Afro-américain) Rodney King» en mars 1991. Les cinq ex-agents condamnés mercredi comptaient parmi la douzaine de policiers qui avaient répondu à un appel radio selon lequel des agents avaient essuyé des tirs près du pont Danziger, quelques jours après le passage de l'ouragan Katrina.

Les agents s'étaient rendus aussitôt sur les lieux. Selon des témoins, les policiers avaient à leur arrivée bondi hors de leur fourgon et ouvert le feu à plusieurs reprises sur des civils qui franchissaient le pont à pied. Un jeune homme de 17 ans et un homme de 40 ans avaient été tués dans ces tirs.