Les USA réclameront la peine de mort contre les accusés du 11 Septembre

© 2012 AFP

— 

La perspective d'un procès s'est rapprochée mercredi pour les accusés du 11-Septembre plus de 10 ans après les attentats, la justice militaire américaine ayant dévoilé les charges pesant contre les cinq suspects, qui risquent la peine de mort.
La perspective d'un procès s'est rapprochée mercredi pour les accusés du 11-Septembre plus de 10 ans après les attentats, la justice militaire américaine ayant dévoilé les charges pesant contre les cinq suspects, qui risquent la peine de mort. — Seth Mcallister afp.com

La justice militaire américaine réclamera la peine de mort contre le Koweïtien Khaled Cheikh Mohammed et les quatre autres hommes accusés d'avoir fomenté les attentats du 11 septembre 2001, a annoncé mercredi le Pentagone en dévoilant les charges contre les cinq suspects.

Les cinq hommes «sont accusés d'être responsables de la préparation et de l'exécution des attentats du 11 septembre 2001 à New York, Washington et Shanksville (Pennsylvanie), qui ont tué 2.976 personnes», a précisé le ministère de la Défense dans un communiqué. Les autorités «défèrent le dossier à une commission militaire capitale, ce qui signifie que les cinq accusés pourront être condamnés à mort s'ils sont reconnus coupables», a précisé le Pentagone.

Khaled Cheikh Mohammed, mieux connu sous ses initiales anglaises de «KSM», ainsi que Ramzi ben al-Chaïba, Ali Abd al-Aziz Ali, Wallid ben Attach et Moustapha al-Houssaoui devront comparaître dans les 30 jours devant un tribunal militaire d'exception de Guantanamo pour être formellement mis en accusation. Le procès pourrait toutefois ne commencer que dans plusieurs mois.