Mali: Dans le nord du pays, Al-Qaïda en embuscade?

MALI La chute du nord du pays aux mains du MNLA pourrait constituer une opportunité pour les groupes djihadistes...

Armelle Le Goff

— 

Des soldats maliens à l'entraînement des Forces spéciales U.S., non loin de Tombouctou.
Des soldats maliens à l'entraînement des Forces spéciales U.S., non loin de Tombouctou. — BEN CURTIS/AP/SIPA

Immense territoire désertique, le nord du Mali a été investi par les djihadistes d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi). En outre, depuis la chute de Mouammar Kadhafi en Libye, des mercenaires maliens employés par le Guide libyen sont revenus au pays puissamment armés. Conséquence, dans cette zone de non-droit laissée pour compte par Bamako du fait de la rébellion touarègue, trafics et insécurité prospèrent.

La chute du nord du pays aux mains du MNLA pourrait donc constituer une opportunité pour les groupes djihadistes tentés de poursuivre l’offensive au-delà de l’Azawad. Un scénario qui ne serait plus exclu notamment à Paris où, selon le ministre des Affaires étrangères, Alain Juppé, l’influence des groupes islamistes aux côtés du MNLA serait de plus en plus importante: «Il semble que cette fraction islamiste/djihadiste extrémiste soit en train de prendre le dessus parmi les différentes factions touarègues», a affirmé Alain Juppé, qui a également appelé les ressortissants français à évacuer le pays.

>> Ressortissants français installés au Mali, avez-vous choisi de quitter le pays? Français d'origine malienne vivant en France, que savez-vous de la situation sur place?
Témoignez dans les commentaires ou écrivez-nous à
reporter-mobile@20minutes.fr.