Nigeria: 4 morts dans une nouvelle attaque attribuée à Boko Haram

Reuters

— 

Des membres présumés de la secte islamiste Boko Haram ont tué ce vendredi quatre personnes lors de l'attaque d'une banque et d'un commissariat à Askira, dans le nord-est du Nigeria, a-t-on appris de source officielle. Ces violences surviennent au surlendemain de la libération de 14 prisonniers soupçonnés d'appartenir au groupe islamiste dans l'état de Yobe. Trois membres de la secte ont péri lors de l'assaut, a rapporté la police.

Boko Haram, mouvement islamiste calqué sur celui des taliban, réclame l'instauration de la charia dans tout le Nigeria et mène une insurrection contre le gouvernement depuis sa base de Maiduguri, une ville isolée du nord-est du pays. Elle est responsable de la mort d'un millier de personnes ces deux dernières années au Nigeria, selon l'ONG de défense des droits de l'homme Human Rights Watch (HRW).