Canada: Un homme arrêté pour conduite en état d'ivresse chante «Bohemian Rhapsody» de Queen

Bérénice Dubuc

— 

Freddy Mercury doit être fier. Ou se retourner dans sa tombe. La vidéo d’un homme, visiblement en état d’ébriété, chantant a capella le Bohemian Rhapsody de Queen -paroles et interludes musicaux compris- à l’arrière d’une voiture de police, fait le tour des réseaux sociaux ce vendredi. La vidéo commence avec les invectives de l’homme aux agents de la police montée canadienne, affirmant qu’ils n’auraient pas dû l’arrêter. «Je n’ai rien fait de mal», dit-il, ajoutant qu’il n’est pas «saoul».

«Mais cela n’a plus d’importance» («It doesn't even matter», l’une des répliques de la chanson), continue le barbu, qui, après quelques instants de silence, commence alors son interprétation de Bohemian Rhapsody, se remémorant toutes les paroles et le moindre détail de la mélodie, et s’accompagnant de mouvements de air guitar. Il termine la chanson en disant aux agents: «Nothing really matters, even the RCMP» («Plus rien n'a d'importance, même la Royal Canadian Mounted Police», la police montée canadienne).

>> Regardez la vidéo:

The Smoking gun a retrouvé le chanteur, Robert Wilkinson, un chômeur canadien de 29 ans arrêté en novembre dernier pour conduite en état d’ivresse par la police montée d’Edson, dans la province de l’Alberta. Il a reçu la vidéo après avoir choisi de se défendre seul devant la justice, et a décidé de la publier sur YouTube plus tôt ce mois-ci pour amuser ses amis, a-t-il indiqué au site dans une interview. Il a expliqué qu’il était chanteur de karaoké, et qu’il avait déjà chanté quelque 113 chansons des Beatles.

>> Retrouvez toute l'histoire sur The Smoking Gun en cliquant ici