Colombie: Nouvelle défaite militaire pour la guérilla des Farc

avec AFP

— 

L'armée colombienne a infligé lundi une nouvelle lourde défaite à la guérilla marxiste des Farc, dont au moins 35 membres ont été abattus, une semaine avant la libération attendue des derniers policiers et militaires détenus en otage.
L'armée colombienne a infligé lundi une nouvelle lourde défaite à la guérilla marxiste des Farc, dont au moins 35 membres ont été abattus, une semaine avant la libération attendue des derniers policiers et militaires détenus en otage. — Luis Robayo afp.com

L'armée colombienne a infligé une nouvelle défaite à la guérilla marxiste des Farc, dont au moins 32 membres ont été abattus lundi lors d'une opération militaire, a annoncé le président colombien Juan Manuel Santos.

«Pour l'instant, 32 guérilleros des Farc ont été tués et quatre capturés» au cours d'une opération militaire dans la province de Meta, dans le centre-est du pays, a déclaré Juan Manuel Santos lors d'un conseil de sécurité. Cette opération «a donné de très bons résultats», s'est félicité le chef de l'Etat, en précisant que les combats se poursuivaient encore dans la matinée, grâce à une «coordination totale» entre l'armée de terre, de l'air et de la marine.

Il s'agit du second coup d'envergure porté en l'espace d'une semaine par l'armée aux Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc), la première guérilla du pays.

Quelque 36 rebelles avaient été tués entre les 20 et 21 mars derniers lors d'affrontements avec les troupes militaires dans la province d'Arauca, à la frontière avec le Venezuela, à la suite d'une embuscade subie par l'armée qui avait perdu onze hommes.