L'offre des puissances trouve un écho positif à Téhéran

©2006 20 minutes

— 

Une offre alléchante. Pour tenter de convaincre l'Iran de renoncer à poursuivre sa course folle au nucléaire, les grandes puissances ont mis le paquet. Et visiblement, ça ne laisse pas les mollahs indifférents. A l'issue d'une rencontre de deux heures à Téhéran entre Javier Solana, haut représentant de l'Union européenne pour la politique extérieure, et Ali Larijani, secrétaire du Conseil suprême de la sécurité nationale, les deux hommes ont jugé les discussions « bonnes » et « constructives ». « Il y a des pas positifs, mais aussi des ambiguïtés qui doivent être clarifiées », a ajouté Larijani. L'offre internationale comprend des incitations commerciales (accords sur les droits de douanes avec l'Europe, adhésion à l'OMC...) et un engagement à aider Téhéran dans son programme nucléaire civil. Elle propose surtout, selon le New York Times, d'autoriser Téhéran à acheter des pièces aéronautiques à Boeing et Airbus pour réparer sa flotte vieillissante.

C. L.