La Constitution européenne attendra

©2006 20 minutes

— 

Le couple franco-allemand prône la patience. Jacques Chirac et Angela Merkel ont défini hier, au château de Rheinsberg au nord de Berlin, une séquence de relance des institutions européennes, s'étendant de la présidence allemande de l'Union européenne début 2007 au terme de la présidence française, fin 2008. A l'issue de cette période, a assuré la chancelière allemande, « il faudra arriver à une décision » sur le traité constitutionnel, rejeté par plusieurs pays dont la France, mais adopté par la majorité des 25 Etats de l'Union européenne.