L'Iran tenterait de bloquer l'accord entre les groupes palestiniens Hamas et Fatah

Reuters

— 

L'Iran a versé de l'argent au Hamas pour bloquer l'accord avec le Fatah censé mettre fin à cinq ans de rivalités entre les deux principaux groupes palestiniens, a déclaré mardi un porte-parole du Fatah.

Selon lui, l'Iran a récemment repris le versement d'une aide financière au Hamas, aide que la République islamique avait suspendue il y a six mois pour protester contre la décision du mouvement palestinien de ne pas soutenir le président syrien Bachar al Assad, un allié de Téhéran.

Selon le Fatah, l'Iran juge désormais plus important de soutenir le mouvement islamiste palestinien, ennemi irréductible de l'Etat d'Israâl, qui contrôle la bande de Gaza depuis juin 2007.

Brouille de plusieurs années provoquées par l'éviction du Fatah de la bande de Gaza

«Nous avons des informations faisant état d'un versement de plusieurs dizaines de millions de dollars à (Mahmoud al) Zahar et (Ismaël) Haniyeh lors de leur visite en Iran», a déclaré Ahmed Assaf, porte-parole du Fatah, citant deux chefs du Hamas qui se sont récemment rendus en Téhéran.

Le Hamas a rejeté ces allégations. «Le gouvernement du Fatah n'a pas respecté ses obligations (concernant l'accord d'un gouvernement d'union) et il préfère l'argent américain aux accords entre nationalistes», a dit le porte-parole du Hamas, Taher al Nono.

L'accord de réconciliation entre le Hamas et le Fatah doit mettre fin à une brouille de plusieurs années provoquées par l'éviction du Fatah de la bande de Gaza, après les élections remportées par le Hamas l'année précédente.