Syrie: La Russie prête à soutenir la mission de Kofi Annan pour l'ONU

Avec Reuters

— 

La Russie s'est déclaré prête mardi à soutenir la déclaration du Conseil de sécurité de l'ONU visant à appuyer les efforts de Kofi Annan pour obtenir un arrêt des violences en Syrie, à condition que n'y figure pas d'ultimatum à Bachar al-Assad.

Le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, a également réitéré son souhait d'un cessez-le-feu simultané entre les forces gouvernementales et les rebelles. Il a déclaré que la Russie, qui bloque depuis des mois une résolution du Conseil de sécurité de l'ONU sur la Syrie, était prête à approuver une déclaration ou une résolution visant à soutenir les efforts de Kofi Annan, l'émissaire de l'ONU et de la Ligue arabe en Syrie, à «deux conditions».

«Cela ne doit pas être un ultimatum du Conseil de sécurité (...) mais une base de travail permettant de poursuivre les efforts entrepris et de trouver un accord entre le gouvernement syrien et tous les groupes de l'opposition», a-t-il déclaré. La seconde condition est la publication du plan de Kofi Annan, qui plaide en faveur d'un cessez-le-feu, de l'envoi d'observateurs et d'un dialogue politique entre le gouvernement et l'opposition.