Nouvelle attaque des islamistes contre la présidence somalienne

Avec Reuters

— 

Des combattants islamistes ont tiré mardi au mortier en direction du palais présidentiel somalien à Mogadiscio pour la deuxième nuit consécutive, sans faire de victimes, rapporte la force de maintien de la paix de l'Union africaine (Amisom).

«Les rebelles ont visé le palais mais les obus sont tombés juste à l'extérieur. Il n'y a pas de victime», a déclaré Paddy Ankunda, porte-parole de la force africaine. Les troupes de l'Amisom ont répliqué aux tirs contre la Villa Somalia, qui abrite également des ministères.

Les insurgés islamistes d'Al-Chabaab, affiliés à Al-Qaïda, ont revendiqué l'attaque de la veille, qui a fait cinq morts dans un camp de réfugiés situé à proximité de la présidence, en promettant de cibler le palais sans relâche. Le complexe présidentiel est normalement considéré comme hors de portée des mortiers installés à l'extérieur de la capitale par les islamistes, qui ont perdu le contrôle de la ville l'an dernier.