Vague d'attentats en Irak, au moins 22 morts

Avec Reuters

— 

Une vague d'attentats a secoué mardi plusieurs villes d'Irak, faisant au moins 22 morts et des dizaines de blessés, a-t-on appris de sources policières et hospitalières.

L'attentat le plus meurtrier a eu lieu dans la ville sainte chiite de Kerbala, où deux explosions ont fait au moins neuf morts et quarante blessés. A Kirkouk, dans le nord du pays, une voiture piégée a tué sept personnes et en a blessé 30 autres près d'un commissariat.

Lundi déjà, cinq attentats ont été commis dans la province de Diyala, au nord de Bagdad, faisant au moins trois morts. Un sommet de la Ligue arabe doit se tenir à Bagdad du 27 au 29 mars, une première depuis plus de vingt ans en Irak.