Irak: L'Etat islamique revendique un attentat contre la police

Reuters

— 

L'Etat islamique d'Irak, qui se réclame d'Al Qaïda, a revendiqué l'attentat suicide contre des recrues de la police qui a fait 19 morts le 19 février à Bagdad, rapporte ce dimanche le cabinet américain SITE, spécialisé dans la surveillance des communications islamistes sur internet.

«Le lion de l'islam cheikh Abou Ghassan al Ansari a passé les portes de l'académie avec son véhicule chargé d'explosifs (...) et l'a mis à feu», dit-il dans un communiqué diffusé vendredi.

L'organisation avait déjà revendiqué jeudi l'attentat du 5 mars qui a fait 27 tués dans les rangs de la police à Haditha. Elle se dit en outre responsable de 29 actes de guérilla commis aux alentours de la capitale entre le 13 et 29 février.