Le Mémorial de la Shoah de Berlin est menacé par l'usure

Avec Reuters

— 

Des travaux ont été entamés à la demande des autorités allemandes pour renforcer plusieurs centaines de blocs de béton du Mémorial berlinois de la Shoah, dont une étude a démontré la fragilité.

Le site, voisin de la porte de Brandebourg, est l'un des plus visités de la capitale fédérale. Selon les tests effectués par des ingénieurs, 14% des 2.711 blocs qui le composent présentent un risque d'effondrement dû à des fissures. Ils seront renforcés à l'aide de colliers en acier. 

Variations de température

«Nous ne sommes pas certains de ce qui a causé ces fissures dans les blocs, mais ce pourrait être dû aux variations de température et aux changements de temps», a déclaré Felizitas Borzym, au nom de la fondation chargée de la gestion du Mémorial.

La conception et la construction du site a donné lieu à de multiples controverses. Le chantier a notamment été suspendu en 2003 lorsqu'il est apparu que Degussa, fournisseur de la peinture antigraffiti, appartenait au groupe qui fabriquait le gaz utilisé dans les camps d'extermination.