Syrie: Deux journalistes turcs sont portés disparus

Avec Reuters

— 

Deux journalistes turcs envoyés en Syrie ont été portés disparus ce mercredi, une semaine après leur arrivée à Idlib, dans le Nord, où les bombardements des forces gouvernementales ont fait plusieurs dizaines de morts, selon l'opposition locale.

Le ministère turc des Affaires étrangères a adressé à Damas une demande d'informations sur le sort d'Adem Ozkose, qui travaille pour le journal Milat, et du cameraman Hamit Coskun, mais il n'a encore obtenu aucune réponse, selon un porte-parole. Le gouverneur d'Alep a quant à lui promis une enquête.

«Nous faisons un gros effort pour le retour sains et saufs de nos journalistes et ne négligeons aucune initiative», a déclaré le chef de la diplomatie turque, Ahmet Davutoglu, dont les propos sont repris sur le site internet de l'Agence de presse anatolienne. La journaliste américaine Marie Colvin et le photographe français Rémi Ochlik ont été tués en février dans des bombardements de l'armée syrienne à Homs, ville-symbole du soulèvement contre le régime de Bachar al-Assad, dans le Centre.