Rare manifestation d'étudiantes en Arabie saoudite

Avec Reuters

— 

Des milliers d'étudiantes de l'université des femmes d'Abha, en Arabie saoudite, ont boycotté les cours samedi pour protester contre le manque de propreté sur le campus, rapportent des témoins.

Il s'agit du deuxième mouvement de protestation en une semaine dans l'université du roi Khalid, dans la ville d'Abha. Mercredi, les forces de sécurité ont dispersé une première manifestation, faisant plusieurs dizaines de blessés, ont indiqué à Reuters des étudiantes. Les manifestations ont éclaté lorsque l'université a décidé de supprimer le service de nettoyage, estimant que les étudiants devaient prendre davantage soin du campus.

Trois jours de déchets commençant à sentir

«L'élément déclencheur est l'accumulation depuis trois jours de déchets qui commencent à sentir. L'autre point, c'est le mauvais traitement des étudiants», a indiqué à Reuters une étudiante samedi, sous couvert d'anonymat. «Aujourd'hui, il y a eu un fort taux d'absence. Les forces de sécurité et la police religieuse étaient devant l'université mais personne n'a été arrêté», a-t-elle ajouté.

Des vidéos diffusées sur Youtube samedi montrent quelque 200 étudiants de l'université du roi Khalid protestant également contre le manque de moyens et réclament la démission du président de l'université. Abdel Karim al Hunaini, vice gouverneur de la province d'Aseer, a dit à Reuters que les étudiants et étudiantes de l'université du roi Khalid avaient le droit de manifester et que les autorités locales avaient mis en place un comité pour répondre à leurs demandes.