Etats-Unis/Primaires républicaines: Romney revendique la victoire à Guam

© 2012 AFP

— 

Compte tenu du peu d'enjeu, Mitt Romney, qui fait la course en tête dans le processus de désignation du candidat républicain, et Newt Gingrich ont fait l'impasse sur le Kansas. Le "Super mardi" passé, les deux candidats se sont très rapidement mis à sillonner le Mississippi et l'Alabama, qui organisent leurs primaires mardi.
Compte tenu du peu d'enjeu, Mitt Romney, qui fait la course en tête dans le processus de désignation du candidat républicain, et Newt Gingrich ont fait l'impasse sur le Kansas. Le "Super mardi" passé, les deux candidats se sont très rapidement mis à sillonner le Mississippi et l'Alabama, qui organisent leurs primaires mardi. — Emmanuel Dunand afp.com

Mitt Romney, le favori pour l'investiture républicaine à la présidentielle américaine, a annoncé vendredi avoir remporté la primaire dans le territoire américain de Guam, dans le Pacifique, avec à la clé neufs délégués à la convention nationale.

A Guam, Mitt Romney a reçu le soutien des 251 représentants des 19 villages de l'île, située au sud de l'archipel des Mariannes, où il avait envoyé son fils faire campagne en son nom.

«La population de Guam a toujours défendu les valeurs de l'Amérique», a déclaré Mitt Romney qui s'est dit «honoré» de cette victoire dans ce territoire américain, dont les 180.000 habitants n'ont pas le droit de voter à la présidentielle mais peuvent désigner des délégués aux conventions d'investiture.

Pour l'instant, Mitt Romney, certes favori, n'a recueilli qu'un tiers environ des 1.144 délégués indispensables à une investiture, et toutes les victoires sont pour lui bonnes à prendre.

L'île de Guam, qui doit accueillir les 4.700 marines américains transférés d'Okinawa, voit cette implantation militaire comme un grand atout économique et Mitt Romney y est très favorable.

D'autres primaires se tenaient samedi dans des territoires dits «non incorporés» aux Etats-Unis - les Mariannes du Nord (Pacifique), voisines de Guam, et les îles Vierges (Caraïbes) - qui désignent aussi une poignée de délégués.

Le résultat officiel des primaires républicaines pour les Mariannes du nord ne devait pas être connu avant samedi soir, mais le gouverneur de l'archipel Benigno R. Fitial, et président du parti Républicain du territoire, a donné son soutien à Mitt Romney, et le suspense est donc faible.

En revanche, au Kansas, dans le Midwest américain, où 40 délégués étaient en jeu samedi, les chances de l'emporter du principal concurrent de Mitt Romney, l'ultra conservateur Rick Santorum, paraissaient bonnes.