Proche-Orient: 10 militants palestiniens tués dans des raids israéliens à Gaza

Reuters

— 

Dix militants palestiniens ont été tués par des frappes israéliennes vendredi dans la bande de Gaza, à la suite de tirs de roquettes sur le sud d'Israël dans les affrontements les plus meurtriers depuis plusieurs mois dans l'enclave côtière.

Une trentaine de roquettes tirées sur le territoire israélien ont blessé trois civils, dont un homme gravement touché, selon les services de secours israéliens. Cinq roquettes ont été interceptées par le système antimissiles de l'armée, a précisé un porte-parole militaire.

Les violences ont repris lorsque l'armée israélienne a fait sauter une voiture dans la ville de Gaza, tuant deux dirigeants islamistes, en représailles à deux tirs de roquettes sur le territoire de l'Etat hébreu.

Plusieurs frappes aériennes, trois selon Tsahal, ont ensuite été menées après la tombée de la nuit tuant huit activistes dans le territoire palestinien, ont indiqué des responsables du Hamas.

Il s'agit des heurts les plus graves depuis la fin octobre lorsque que cinq militants avaient été tués ranimant la tension dans la région.