Le président Sarkozy est le moins populaire des dirigeants européens

EXCLUSIF Un sondage BVA pour «20 Minutes» compare les popularités du président français, d'Angela Merkel, de David Cameron, de Mario Monti et de Mariano Rajoy...

Lucie Romano

— 

Marseille le 19 février 2012 - Premier meeting officiel de Nicolas  SARKOZY qui lance sa campagne présidentielle au parc chanot de Marseille
Marseille le 19 février 2012 - Premier meeting officiel de Nicolas SARKOZY qui lance sa campagne présidentielle au parc chanot de Marseille — P. MAGNIEN / 20 MINUTES

Nicolas Sarkozy est le plus connu parmi les dirigeants des cinq principaux Etats européens (France, Allemagne, Grande-Bretagne, Italie, Espagne): 93% des sondés disent le connaître, d’après le sondage commandé par 20 Minutes à BVA. Le chef de l’Etat est talonné par la chancelière allemande Angela Merkel (92%), mais devance largement le Britannique David Cameron (88%), l’Italien Mario Monti (74%) et l’Espagnol Mariano Rajoy (63%). Cette notoriété s’accompagne du plus grand taux d’opinions défavorables. En moyenne, dans les cinq pays interrogés, le président de la République ne recueille que 33% de bonnes opinions, et 58% de mauvaises, devançant là aussi ses homologues européens. Il est aussi le seul à être impopulaire dans les cinq pays, notamment en Italie et en Grande-Bretagne. Expliquer pourquoi Nicolas Sarkozy est le dirigeant européen le plus connu est relativement aisé.

Leader européen

Pendant cinq ans, il a joué un rôle de leader sur des dossiers aussi différents que la Libye, la dette ou la Grèce. Le plus surprenant dans ce sondage porte sur son impopularité. Pascal Perrineau, le directeur du Cevipof, le Centre de recherches politiques de Sciences Po avance sur des oeufs. «Les étrangers ont été heurtés par un mode d’exercice du pouvoir flamboyant. L’opinion anglaise a une forme d’allergie historique à la ‘suffisance’ française. Quant aux Italiens anti-Berlusconi, ils ont pu rejeter une personnalité jugée proche.» Guillaume Peltier, secrétaire national de l’UMP, avance une toute autre analyse. «En temps de crise, Nicolas Sarkozy a porté des réformes courageuses. C’est le signe de la crédibilité. Cela compte plus que la popularité.» 

Merkel, numéro 1

Angela Merkel est la plus populaire des chefs d’Etat testés, surtout auprès des sympathisants de droite. 53% des Français sondés l’apprécient.