Israël n'attaquera pas l'Iran dans les prochaines semaines, assure Netanyahu

Reuters

— 

Israël ne va pas attaquer les installations nucléaires iraniennes dans les prochains jours ou dans les prochaines semaines, a déclaré jeudi Benjamin Netanyahu.

«Je n'ai pas de chronomètre à la main. On ne parle pas de jours ou de semaines, et on ne parle pas non plus d'années. Tout le monde comprend cela», a déclaré le Premier ministre israélien à la chaîne 10 lors d'un extrait d'une interview enregistrée. Le chef du gouvernement israélien espère pouvoir trouver une issue pacifique à la crise du nucléaire iranien.

«Nous serions heureux de résoudre cette affaire pacifiquement, si l'Iran décide d'arrêter son programme nucléaire, a-t-il dit. De l'arrêter, de démanteler le site de Qom et de ne plus enrichir de l'uranium.» Barack Obama, qui craint qu'un conflit au Proche-Orient ne le mette en difficulté en vue de la présidentielle de novembre, a essayé de convaincre Benyamin Netanyahu de laisser du temps aux sanctions lors de leur entretien à la Maison blanche lundi. Le Premier ministre lui a répondu qu'Israël n'avait pas encore pris la décision de bombarder les sites nucléaires israéliens.