Afrique du Sud: Plus de vingt morts dans une mine

Reuters

— 

Une vingtaine de mineurs sud-africains seraient morts lors d'un éboulement dans une mine abandonné situé à l'est de Johannesburg, rapportent jeudi des syndicats.

«Un mineur sans permis a été grièvement blessé et selon lui, vingt personnes auraient péri lors de la chute d'une pierre provoquée par des activités minières illégales entre Grootvlei et Gravelotte dans le East Rand», peut-on lire dans un communiqué diffusé par le syndicat Solidarité.

«Ces mines se transforment en “puits de la mort”», a déclaré le vice-secrétaire général de Solidarité, Gideon du Plessis. Une porte-parole du département des Ressources minières a confirmé l'accident mais n'a pas donné de bilan chiffré.

La police a de son côté confié qu'il était trop tôt pour dévoiler le nombre de victimes. Les autorités sud-africaines s'inquiètent du nombre de mineurs sans autorisation travaillant dans des mines désaffectées.