Syrie: La Tunisie prête à participer à une force de paix panarabe

Avec Reuters

— 

La Tunisie a fait savoir jeudi qu'elle était prête, le cas échéant, à participer à une force de paix panarabe en Syrie.

Lors d'une conférence de presse cummune avec son homologue turc Abdullah Gül, le nouveau chef de l'Etat tunisien, Moncef Marzouki a, comme son hôte, déclaré son hostilité à toute intervention militaire en Syrie de pays n'appartenant pas au Moyen-Orient.

«La Turquie est hostile à l'intervention d'une force extérieure à la région. Semblable intervention pourrait faire l'objet d'une exploitation», a déclaré le président turc sans préciser sa pensée. Le chef de l'Etat turc effectue une visite de trois jours en Tunisie, berceau du «printemps des peuples arabes» de 2011.